Le partenaire pour améliorer le confort de votre maison

Les dernières actualités

Retour Sommaire Poster un Commentaire

Les aides à la rénovation énergétique : la situation en 2019 et 2020

Votre habitation ou maison consomme beaucoup et vous souhaitez entreprendre des travaux pour améliorer son isolation ? Vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre logement ? Il existe des aides comme le crédit d’impôt pour la transition écologique 2019. Comment fonctionne-t-il et à qui est-il destiné ? Quels sont les changements à prévoir en 2020 ? 

Rénover son habitat est source d’économie d’énergie, alors autant se lancer si on est en mesure de le faire. Pour vous soutenir dans cette démarche, des aides financières existent, comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique. 

Le CITE, qu’est-ce que c’est ? 

Le CITE. Comprendre le Crédit d’impôt pour la transition écologique ou CITE. C’est un crédit d’impôt qui concerne les dépenses liées à la rénovation d’une habitation en termes d’isolation ou qui celles qui visent à faire baisser la consommation d’un logement énergivore. Le CITE 2019 concerne des travaux et dépenses qui ont été réglées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. 

Quels types de travaux sont concernés par le CITE ?

D’abord, il faut savoir que pour être éligibles, les travaux doivent être l’œuvre d’une entreprise certifiée RGE (“Reconnu garant de l’environnement”). Délivrée officiellement, cette norme est signifiée par l’entreprise sur ses brochures, ses cartes de visite ou son site internet. Autrement, votre chantier de rénovation énergétique ne sera pas pris en compte pour un crédit d’impôt.  

Concernant le type de travaux, on parle d’isolation, isolation thermique comprise, de la pose de nouvelles fenêtre double vitrage, de pose d’une chaudière à performance, notamment thermique, de changement de chauffage pour un matériel utilisant les nouvelles installations en énergie renouvelable. On parle aussi d’installation de pompes à chaleur et de bien d’autres.

Quel type de logement est concerné ?

Le CITE n’est applicable qu’aux habitations principales, en tant que propriétaire ou locataire d’ailleurs. A noter qu’on ne peut en bénéficier que si le logement existe depuis plus de 2 ans. Il s’agit bien d’un crédit d’impôt pour financer de la rénovation et pas des équipements ou des constructions en neuf. 

Quel montant est alloué au CITE ?

Les montants des dépenses en rénovation énergétique sont plafonnés. Le crédit d’impôt s’élève en général à 30 % du montant total des travaux. En ce qui concerne le plafond, il est de 8000 € pour une personne seule et 16000 € pour un couple ayant une imposition commune. 

Comment le demander ?

Pour en bénéficier, on adresse une demande via une déclaration en ligne ou à son Centre fiscal. Pour cela, il faut remplir la déclaration à l’aide de la déclaration de revenus, qui aide au plafonnement. Les justificatifs des travaux peuvent vous être demandés donc conservez-les au cas où. 


Source :  Effy

Quels changements en 2020 ?

Eh bien le CITE va bientôt...disparaître. Ou plutôt, il sera fusionné le 1er janvier 2020 avec une seconde aide, le programme “Habiter Mieux Agilité” de l’Agence nationale de l’habitat.  Ces deux seront remplacés par “Ma Prime Rénov”, destinés à des foyers à revenus faibles voire très faibles et par un Crédit d’impôt forfaitaire pour les ménages ne bénéficiant pas de la première aide. Ces foyers-là pourront facilement connaître le montant de leur aide financière via des sites spécialisés. 

Ceci étant dit, si vos devis et vos travaux datent d’avant le 31 décembre 2019 ou que vous aviez donné un acompte pour entamer les travaux, justificatifs à l’appui, vous pourrez les déduire de vos impôts si vous étiez éligible au CITE 2019. Dans le cas inverse, il faudra vous tourner vers les nouvelles aides qui seront mises en œuvre. 

Ce qui change en 2020, pour les ménages les plus modestes, c’est que la Prime Rénov’ sera versée l’année des travaux et plus avec une année de décalage, comme c’était le cas pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Une opportunité supplémentaire de se lancer.

Concernant les ménages aisés et très aisés, à partir du 1er janvier, le crédit d’impôt existera pour un seul cas de chantier de rénovation : l’isolation des murs, depuis l’extérieur ou l’intérieur. Si vous êtes dans cette catégorie, sachez que d’autres aides financières soutenant des travaux de rénovation énergétique seront disponibles.